Peetch

BlogCannes Lions : les lions rugissent pour les bonnes causes
Lions cannes

Cannes Lions : les lions rugissent pour les bonnes causes

D’après La réclame, l’année dernière, seuls 50% des Grands Prix soutenaient une cause. Aujourd’hui c’est presque 80% des Grands prix. L’engagement a pris le dessus sur la communication produit. Un nouveau tournant pris notamment par IKEA (ThisAbles) ou Carrefour (Black Supermarket).

Parmi les 27 catégories, il y a les stars de la créativité publicitaire mondiale : Film (2.793 inscriptions), Brand Experience & Activation (2.532 inscriptions), Outdoor (2.389 inscriptions), Media (2.196 inscriptions) et Direct (2.005 inscriptions).

Trois tendances ont malgré tout émergé autour : des femmes, de l’accessibilité et de la gamification

Les femmes : allez les lionnes !

“HerStory” est une application de réalité virtuelle qui permet d’apporter du contenu additionnel aux manuels scolaires. Quand les enfants passent leur smartphone devant l’histoire d’un homme important, l’application la complète par celle d’une femme ayant aussi joué un rôle dans le fait historique relaté.

La campagne “Viva la Vulva” par le groupe Essity à Londres est destinée à décomplexer la représentation du sexe féminin et en montrer sa diversité. Cette campagne interroge la condition des femmes sous l’angle de l’image et de la perception de leur corps, et revient sur les nouveaux tabous et diktats esthétiques liés à leurs organes génitaux.

 

L’accessibilité : des lions bienveillants

Le projet ThisAbles a été conçu pour permettre aux personnes ayant des besoins particuliers de profiter de la qualité de vie offerte par les produits IKEA. En collaboration avec les associations Milbat et Access Israel, spécialisées dans la création de solutions spéciales pour les populations ayant des besoins et des handicaps spéciaux, IKEA a créé une nouvelle gamme de produits qui comble certaines des lacunes entre les produits IKEA existants et les besoins particuliers des personnes handicapées.

La géolocalisation : des lions très joueurs

 

La campagne “Paving Pizza” de Domino’s Pizza aux États-Unis invitait les consommateurs à déclarer les nids-de-poule présents dans leur ville et à venir coller la pizza au carton. La marque se transforme ensuite en acteur des travaux publics, en les rebouchant tout en profitant pour y apposer son logo sur le béton frais.

The Whopper Detour” , créée par FCB New York pour l’enseigne Burger King. Un dispositif qui a mixé géolocalisation et promotion, où les clients pouvaient alors commander depuis l’application le célèbre burger Whopper pour seulement un cent mais à condition de se trouver à proximité d’un Mac Donald’s.

La campagne “Air Max Graffity Stores” à Sâo Paulo au Brésil rebondit sur la politique anti graffitis menée par le maire. La marque Nike, accompagnée de son agence AKQA, a invité un collectif d’artistes street-art à redessiner sur leur graphe initial une paire de baskets. Les fans devaient ensuite se rendre devant les fresques, munis de leur smartphone et de l’application mobile afin de pouvoir débloquer la fonction achat du nouveau modèle Air Max.

Les lions Français font les coqs

« Souvenirs de Paris » et Marcel

La France se voit récompenser d’un Gold pour « Souvenirs de Paris », revenant à l’agence Marcel pour le Centre Pompidou.Pour séduire les touristes étrangers, le Centre Pompidou et l’agence Marcel ont trouvé un moyen original : créer une figurine à l’image du musée.

Back market et BETC

Afin de partir à la conquête d’un marché américain encore réticent vis-à-vis des produits reconditionnés, Back Market, le leader européen, a décidé de reconditionner les vieux tweets des célébrités qui faisaient autrefois la promotion de smartphones.

St Hubert et CLM BBDO

L’idée était d’organiser un match de football entre des jeunes d’un centre de formation d’un club de football et leurs pères. Le défi “objectif 90 minutes” : réussir à jouer 90 minutes pour les pères, prouvant qu’ils sont en bonne santé, faisant écho à la promesse de la marque : St Hubert Oméga 3®, l’allié de votre cœur depuis plus de 15 ans. Voir le site dédié ici

Carrefour et Marcel

Carrefour met en place des initiatives favorisant la diversité de l’offre alimentaire. L’idée : vendre des variétés de fruits et légumes biologiques issues de semences paysannes, jusqu’alors inaccessibles au plus grand nombre dans une « marché interdit »

La mécanique :

  • La 1ere étape de la campagne a été de lancer dans une quarantaine de magasins Carrefour des fruits et légumes issus de producteur bretons. Pour soutenir ce lancement, deux films ont été conçus par Marcel.
  • En parallèle « un grand dîner interdit » a été organisé la veille de la mise en rayons à la Fondation Good Planet, avec des « des KOL (key opinion leaders) et des médias généralistes ».
  • Une pétition a été créée sur le site Change.org, pour faire pression pour changer la loi en faveur des semences paysannes. Résultat : fin avril, une nouvelle législation a été adoptée par le parlement européen pour soutenir la production biologique.


.

Peetch

Nous sommes une agence de storytelling digital, une communauté créative qui hybride les expertises pour accompagner les marques qui innovent et se transforment.